Mikael EVEN a passé deux ans en contrat d’apprentissage (alternance) chez TubFlex pendant qu’il préparait un BTS technico commercial, spécialité Industrie et Services.

Quel est votre parcours d’études ?

Suite à mon BAC, j’ai été admis à suivre un cursus de BTS technico commercial au CFA UIMM de Bruz à côté de Rennes. Attiré par l’industrie, j’ai choisi de suivre un BTS spécialisé Industrie et services.

Quelles sont les démarches pour trouver une entreprise quand on est en alternance ?

Une fois admis, l’alternant doit trouver une entreprise d’accueil. Cibler les bonnes entreprises dans son domaine d’activité n’est pas une mince affaire quand on ne connaît pas le monde de l’entreprise.
J’ai commencé par recenser les entreprises travaillant dans l’industrie sur mon secteur géographique. J’ai ensuite répertorié toutes les entreprises pouvant faire l’objet d’un appel. A partir de cette sélection, j’ai les ai contactées pour savoir si elles embauchaient des technico-commerciaux. J’ai envoyé des CV et des lettres de motivation, que j’avais préparé avec soin, mais sans succès.
Après six mois de recherches, c’est finalement mon CFA qui m’a orienté début septembre vers Tub-Flex, une entreprise de la région nantaise.

Comment s’est passé votre entretien ?

Je n’avais pas de voiture, j’ai dû y aller en bus, ce n’était pas simple mais ça a été l’occasion de montrer ma motivation. L’entretien s’est très bien passé. On m’a présenté l’entreprise. Si j’ai un conseil à donner pour l’entretien c’est de bien se renseigner sur l’entreprise en amont et de rester naturel, sans se mettre de pression particulière.

Comment s’est passée votre arrivée chez TubFlex ?

Chez Tub-Flex, j’ai été accueilli par mon tuteur, Stéphane Perais. J’ai rencontré une personne particulièrement disponible et à l’écoute, ce qui a été une vraie chance et une source de motivation supplémentaire pour apprendre le métier.

Le bilan de votre parcours de deux ans chez TubFlex ?

Un bilan très positif. J’ai beaucoup apprécié l’ambiance de l’entreprise. Tub-Flex est une PME familiale, il n’y a pas de turn-over, tout le monde se connaît, et tous les services travaillent ensemble. Mon intégration s’est faite de manière progressive : au départ, j’écoutais beaucoup, aujourd’hui j’interviens davantage. Le monde des flexibles est assez pointu : j’ai eu beaucoup de choses à apprendre sur la technicité des produits. Mais j’ai aussi pu appliquer ce que j’avais appris en cours.

Par exemple ?

Nous avions fait beaucoup d’exercices de phoning en cours. C’est un domaine que j’appréhendais et dans lequel je n’étais pas à l’aise au départ. Aujourd’hui, après deux ans au sein de l’entreprise, j’ai pu mettre en pratique les conseils reçus et je constate que j’appréhende beaucoup moins de prendre mon téléphone.

Dans l’autre sens, y a t-il des choses que vous avez découvert en entreprise et que vous partagez à l’école ?

Oui, tout ce qui concerne la partie commerciale, comme la rédaction d’offre de prix et des devis.

Est-ce que le passage en entreprise vous a aidé dans vos épreuves de BTS ?

Tout au long de ces deux ans, nous faisons l’acquisition de connaissances qui nous préparent aux épreuves de BTS. Il s’agit pour la plupart de cas d’entreprises ayant des problèmes auxquels nous devons trouver une solution. Dans le cursus que j’ai choisi, la pratique prime sur la théorie. Avec ces deux ans en entreprise, je peux dire que je me suis forgé une bonne connaissance du terrain.

Votre projet après ces deux années chez TubFlex ?

Mon projet est d’être embauché en CDI chez TubFlex. J’ai proposé aux dirigeants de continuer mes études en alternance, en préparant une Licence Responsable développement commercial en apprentissage. Ils ont accepté. J’effectuerais ma licence en cdi par alternance.

Un conseil pour ceux qui se lancent en alternance ?

Ne pas abandonner ses recherches d’entreprises. La bonne entreprise peut arriver à n’importe quel moment, surtout au moment où on s’y attend le moins.